mercredi 19 février 2020

Pornopolitique




Piotr Pavlenski, homme russe ayant obtenu l'asile politique en France depuis 2017, publie sur le site pornopolitique.com, le 12 février 2020, une vidéo de l'homme politique français Benjamin Griveaux alors en campagne pour les élections municipales 2020, dans laquelle celui-ci se masturbe tout en tenant à une femme des propos... grivois.
Le 14 février, Benjamin Griveaux abandonne sa campagne électorale.
Le 15 février, le site pornopolitique.com est inaccessible.
Ce même jour, Piotr Pavlenski est interpellé et mis en examen et sous contrôle judiciaire. Il est ensuite libéré le soir du 18 février.

Piotr Pavlovski parle de Benjamin Griveaux en ces termes: "quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. Mais (...) fait tout le contraire".

Il explique le projet pornopolitique comme la mise en scène pornographique "[d]es hommes politiques qui mentent à leurs électeurs en imposant le puritanisme à la société".


Benjamin Griveaux avait déjà eu des problèmes à causes de certaines de ses déclarations, notamment à propos du mouvement des gilets jaunes.(2)

Piotr Pavlovski avait quand à lui déjà rencontré des problèmes suite à ses performances artistiques. (3)



Maintenant que le décors est planté, on va pouvoir réfléchir.

D'un point de vue strictement artistique, il y a un intérêt évident à publier des vidéos pornographiques de personnalités célèbres, qui plus est lorsque celles-ci se sont illustrées par le passé par des propos puritains.

Du point de vue de la vie privé des personnalités visées, on peut déjà se dire que rien ne les obligeait à se filmer de cette façon, en connaissance du fait que si la vidéo en question tombait en certaines mains, elle serait évidement rendue publique.
Par goût pour la provocation, à l'heure de la surveillance de masse, c'est-à-dire une époque où personne n'a plus aucune vie privée, je crois que l'on peut dire clairement que la vie privée des personnes de pouvoir, on s'en fout!!! Ce sont eux qui violent constamment les notres, et leur pouvoir est basé là dessus. Alors quelle hypocrisie que de vouloir protéger la leur!!!!

D'un point de vue des réactions suscitées, comme on peut s'y attendre, ces réactions peuvent se ranger en classe sociale. Ceux qui partagent la meme classe que Benjamin Griveaux s'indignent (car ils ont peur qu'il leur arrive la même chose). Et puis il y a la classe qui voudrait renverser les dominants pour prendre leur place, ceux là sont contents et trouvent admirable l'oeuvre de Pavlovski. Enfin il y a la classe des moutons, alors ceux-là comme toujours leur opinion est inintéressante: elle n'est que le reflets de la propagande de la classe dominante. 


La question brûlante, c'est celle de savoir si oui ou non la liberté d'expression est mise en cause lorsque Pavlovski est emprisonné au motif de la divulgation de cette vidéo.

Je propose la réponse suivante:

Les pouvoirs se défendent pour garder leur pouvoir. L'emprisonnement de Pavlovski n'est donc qu'un moyen, une tentative de garder le pouvoir. Évidement cela passe par des restriction de la liberté d'expression. 
Évidement toujours les mêmes imbéciles diront qu'il faut un pouvoir contrepouvoir fort afin de garantir cette liberté. Mais il est dans la nature de tout pouvoir de violer la liberté non pas pour se faire plaisir, mais dans le seul but de se maintenir en vie, de maintenir en vie le pouvoir.
Ceci m'amène donc à penser que le seul moyen de lutter pour la liberté d'expression, c'est de lutter contre tout établissement de pouvoir.

Et pour preuve, à l'époque où les performances de Piotr Pavlovski étaient dirigées contre le pouvoir du Kremlin, le pouvoir français en place l'approuvait, et cela jusqu'à lui donner l'asile politique lorsque le pouvoir russe le persécuta trop.

Et maintenant que ses performance artistiques s'en prennent au pouvoir français qui l'avait protégé, voilà que ce même pouvoir français use des mêmes moyens que le pouvoir russe pour le faire taire.

Donc le problème n'est pas que le pouvoir français est gentil et le russe méchant, ou bien le russe gentil et le français méchant. 
Non, le problème, c'est le pouvoir lui-même.




---------------------------------------------------------------------------------------
Références.

1) https://www.journaldesfemmes.fr/societe/actu/2616039-benjamin-griveaux-voila-pourquoi-il-a-renonce-a-paris-video-intime-images-sexuel/

2) https://www.valeursactuelles.com/politique/griveaux-les-gilets-jaunes-veulent-renverser-le-gouvernement-102440

3) https://fr.rbth.com/art/2014/10/22/cinq_performances_a_scandale_de_piotr_pavlenski_31263

4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Griveaux

5) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Piotr_Pavlenski

6) https://laminute.info/2020/02/15/lartiste-russe-pavlenski-revendique-la-porno-politique-contre-lhypocrisie/

7) https://www.youtube.com/watch?v=G3k2v-eLR4s



jeudi 7 novembre 2019

Tous les hommes pensent-ils?



Si l'on considère combien grand et important est le problème de l'existence, - de cette existence ambiguë, torturée, fugitive, semblable à un rêve; si grand et si important que, dès qu'on en devient conscient, il obscurcit et cache tous les autres problèmes; et si l'on constate que tous les êtres humains, à part quelques rares exceptions, au lieu de s'en rendre un compte exact, ne semblent même pas s'apercevoir qu'il existe, et se soucient de tout, excepté de lui; qu'ils ne se préoccupent que du jour actuel et de la durée presque toujours courte de leur avenir personnel, soit en l'écartant expressément, soit en s'arrageant de lui au moyen d'un système quelconque de métaphysique populaire; - quand, dis-je, on considère bien ceci, on est en droit d'arriver à cette conclusion, que l'homme peut, seulement en un très large sens être qualifié d'être pensant.
Alors on ne s'étonnera plus outre mesure d'aucun trait d'irréflexion ou de niaiserie; on reconnaîtra plutôt que l'horizon intellectuel de l'être humain normal dépasse sans doute celui de l'animal, mais n'en est pas à une distance si incommensurable qu'on l'admet généralement. (Schopenhauer)

dimanche 3 novembre 2019

L'oligarchie à la française


Demandez au hasard à un mouton du troupeau - heu un bon citoyen -quel est le régime politique actuel de la France, vous n'y échaperez pas il va vous dire démocratie république et autre synonymes tirés des longues heures d'exposition de son cerveau à la propagande médiatique incessante. Incessante, donc vraie, n'est-ce pas?

Voilà pourquoi je voulais partager cette vidéo.

samedi 2 novembre 2019

mardi 4 juin 2019

La désinformation et les fake news

Aujourd'hui, il est presque devenu incontournable lors d'un débat, d'accuser ses contradicteurs de faire de la désinformation.

C'est devenu tellement classique chez nos têtes pensantes qui se promènent sur tous les plateaux médiatiques, que l'on pourrait penser que c'est une technique de base enseignée à l'ENA...

Et pourtant, vous êtes-vous déjà vraiment posé la question de savoir c'est quoi la désinformation?

La désinformation : une petite définition.

 

On peut définir la désinformation comme le fait d'utiliser une information (ou plusieurs) de façon régulière et structurée dans le but de délivrer un message subliminal à l'opinion publique.

 

Remarque importante : il ne s'agit pas forcément d'informations fausses!

Et oui, puisque ce qui fait que l'on peut parler de désinformation ce n'est pas vraiment le contenu des informations utilisées, mais bien le fait de répéter ces mêmes informations afin de mettre dans la tête des gens un certain message décidé à l'avance.

Le contenu, vrai ou faux, des informations utilisées intervient bien évidemment dans le message que l'on veut délivrer à la fin.

Mais ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il n'intervient pas dans le fait qu'il s'agit de désinformation ou non.

Prenons un exemple (choisi tout à fait au hasard...).

Supposez que nous soyons à une semaine d'une élection, et qu'un des candidats en présence soit (par exemple...) contre l'euthanasie.
Supposez que vous vouliez mettre dans la tête des masses qu'il ne faut pas voter pour ce candidat. 
Voici la situation.
Voici maintenant comment on peut utiliser la technique de désinformation.
Trouvez une affaire de famille bien sordide dans laquelle une personne est devenue un "légume" suite à un accident, mais que les membres de sa famille se disputent depuis 10 ans pour savoir si oui ou non il faut le maintenir en vie. 
Maintenant, parlez de cette affaire à outrance dans tous les médias. Et de façon structurée : un coup vous ne dites que des faits (il a eu l'accident à telle date, il y a tel procès en cours etc.), un coup vous faites des pseudos débats en élargissant plus ou moins le sujet.
Montrez des photos et des vidéos de la personnes accidentée, afin de montrer que vraiment c'est cruel de la maintenir en vie.
Et puis forcément, sur certains plateaux télé, certaines têtes pensantes diront "tiens ceci pose la question de la fin de vie".
Et blabli et blabla.
À outrance vous-dis, parlez-en parlez-en! 

Nécessairement le message subliminal est délivré : il faut être pour l'euthanasie, donc contre ledit candidat. 


Les "fake news"

Mais alors c'est quoi ces fameux "fake news", ces fausses nouvelles?
Eh bien, ça c'est plus simples : ce sont tout bonnement des informations diffusées qui sont FAUSSES.

Donc il y a deux possibilités : soit l'information fausse est diffusée par erreur, auquel cas il ne s'agira pas de désinformation, même si l'information est fausse!
Par exemple, si un journaliste dit "l'homme descend du singe", mais qu'il dit cela par simple ignorance scientifique, et que cette fausse information ne s'inscrit pas dans le cadre d'un programme structuré d'autres information similaires avec pour but de modifier l'opinion publique, alors il ne s'agit pas de désinformation.

Soit l'information fausse est diffusée au sein d'une organisation de diffusion d'autres informations qui a pour but de délivrer aussi des messages subliminaux, et dans ce cas oui il s'agit de désinformation. 
Un exemple récent est lorsque le ministre de l'intérieur dit devant la presse (qui se dépêche immédiatement de relayer cela) que des manifestants ont attaqués un hôpital, dans le but de donner une mauvaise opinion aux gens à propos des manifestants, alors que des vidéos montrent quelques heures plus tard que ces manifestants se sont réfugies dans le hall de l'hôpital afin d'échapper aux gaz lacrymogènes des forces de l'ordre, sans aucun but "d'attaque". https://www.marianne.net/politique/la-pitie-salpetriere-attaque-un-hopital-christophe-castaner-dementi-par-les-faits


Sans en parler directement, j'avais déjà frôlé le sujet de la désinformation dans l'article les absents ont toujours tort

Que faire contre cela?

Bonne question! ... Je n'ai pas la réponse!
Mais essayons quand même d'envisager quelques pistes de solutions, ou au moins de lutte intellectuelle contre la désinformation.

1/ Ne pas se comporter comme un mouton trop stupide qui croit tout ce qu'il entend dans les médias.
Bon d'accord, ça c'est la base : si vous êtes en train de lire cet article, c'est que nécessairement vous avez déjà atteint ou peut-être même dépassé ce niveau.

2/ Ne pas tomber dans l'arrogance qui pousse à se dire "c'est bon, moi pas si conne".
Car alors vous ne croyez pas les choses au premier abord, sauf que la désinformation consiste à vous confronter aux mêmes informations de façon répétée et structurée. Donc petit à petit cela va au moins vous conduire à réfléchir sur le sujet que l'on veut vous mettre dans la tête. Et comme le sujet est présenté de façon à ce que nécessairement, quiconque y pense dans ces mêmes termes finit par penser ce que l'on voulait qu'il en pense, eh bien vous allez vous faire avoir!

Morale : ne jamais sous-estimer son adversaire!

3/ Ne pas tomber dans le complotisme moutonique, qui n'est n'est qu'un des avatars du premier point.
The Black Sheep le Blog va bientôt publier un article sur le complotisme, donc je ne vais pas en dire beaucoup.
Mais l'idée est que le complotisme est une faiblesse intellectuelle.
C'est-à-dire que de même que lorsque l'on voit que les espèces animales sont bien adaptées à leurs milieux, on peut être tenté d'expliquer cela par une "création divine", alors qu'en fait ça n'explique rien du tout : car pourquoi comment une création?
Alors que si on a le courage de réfléchir, on finit par comprendre le mécanisme complexe que constitue la sélection naturelle.
De même, ceux qui voient bien que les choses ne tournent pas rond, mais qui n'ont pas le courage de réfléchir pour comprendre les mécanismes qui font que ça ne va pas, ceux-là se disent : c'est forcément un complot!
Existence de Dieu, existence d'un complot pour expliquer l'inexplicable, bof bof...


CONCLUSION


Tout est dans le dessin suivant.





Vous pouvez désormais être averti par email des nouveaux articles publié en remplissant votre adresse mail dans l'onglet en haut à droite de la page d'accueil.


Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !

jeudi 23 mai 2019

J'assume

On entend beaucoup de gens très revendicatifs qui disent qu'ils assument d'être ce qu'ils sont.

Pourtant, s'ils sont aussi revendicatifs, c'est au fond parce qu'ils ont un besoin d'être approuvés par les autres. 


Et s'ils clament si fort qu'ils assument d'être ceci ou cela, au fond c'est parce qu'ils attendent d'être approuvés par les autres sur ceci ou cela avant d'être heureux.

Donc en fait, s'ils clament si fort qu'ils assument d'être ceci ou cela, au fond c'est parce qu'ils n'assument pas. 

Ce sont donc simplement de bons moutons conformistes.

Ou plus précisément : ce sont de bons moutons qui sur certains points ne ressemblent pas assez au troupeau, selon leur goût de conformistes expérimentés.

Et donc ils se sentent mal.

Et donc ils voudraient que les autres soient comme eux, ou au moins les approuvent afin de ressentir la sécurité d'un troupeau bien confortable.


Je vais être précis avec un exemple d'actualité :

Bilal Hassani n'est pas un homosexuel qui s'assume, contrairement à la façon dont les médias officiels le présentent, et dont il voudrait bien se présenter lui-même.

petite blague


S'il assumait son orientation sexuelle, quelle qu'elle soit, il ne ferait pas tant de boucan autour du sujet!

Tout cela n'est rien d'autre que le fait que les moutons suiveurs ont un besoin de reconnaissance.

Et c'est ce besoin de reconnaissance qui les pousse à suivre bêtement le troupeau, sans jamais oser s'en écarter.

Lorsqu'ils s'en écartent, c'est involontaire, et ils font tout pour finalement se remettre à le suivre d'une façon ou d'une autre.

Besoin de reconnaissance moutonique.


Mais si j'attends d'être reconnu par un groupe d'individus pour me sentir accompli, je suis un mouton stupide qui fera ce que lui dicte la société (le troupeau) afin d'attraper la carotte (la reconnaissance).


Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !

dimanche 19 mai 2019

Le plus grand artiste du XXIème siècle

Dans cet article, je vais vous présenter le plus grand artiste du XXIème siècle!

Ce titre pompeux peut vous faire sourire.

Mais pourtant vous ne savez pas encore qu'il s'agit d'un YouTubeur!
(Eh oui, j'ai bien écris "XXIème siècle").

Je vous présente donc... CEMCEM

Cemcem


Cemcem (prononcez djaimdjaim) a fait le buzz en janvier 2019 avec une vidéo de 10 heures (!!!!!) dans laquelle il regarde en non stop le générique de Netflix (le célèbre tou doum ... que je ne connaissais pas!).

 

Netflix eux-même ont considéré cela comme une publicité bienvenue, et ont twitté sur le compte netflix france pour souligner la performance de Cemcem.
Le twitt est alors immédiatement transmis des dizaines de milliers de fois.
Et voilà comment Cemcem, le plus grand artiste de l'époque, est né !

Comme cela ne suffisait pas, Netflix a aussi offert 1 an d'abonnement à Cemcem, qui s'est empressé de dire merci... https://twitter.com/NetflixFR/status/1088159128768385025 


Mais qui est donc Cemcem ?
Et comment a-t-il eu cette idée? 

Cemcem se vante d'être chômeur, et de ne rien faire.
Voilà tout le sens de la performance : ne rien faire pendant 10 heures.

Depuis, il ne cesse de renouveler ces exploits artistiques.
Par exemple, rester sur un banc à ne rien faire pendant 10 heures.



Et il sait vraiment se renouveler.
Un autre exemple.

Regarder une TV éteinte pendant 3 heures.
(Remarquez, c'est plus supportable lorsqu'elle est éteinte!) 


 
 Mais pourquoi ne cherche-t-il pas du travail?
Comme vous pouvez l'imaginez, de nombreux commentaires au bas de ces performances vidéos l'incitent régulièrement, de façon très courtoise, à s'inscrire à pôle emploi.
Parce qu'il a une vie de merde.
Et aussi des commentaires ironiques du genre "Tous les fous ne sont pas enfermés."

Alors le grand artiste leur répond par une vidéo d'une durée raisonnable pour une fois :


Voilà pour les présentations.

Que penser de Cemcem ?


Si je pose la question c'est que je ne sais pas quoi en penser en fait.

D'un côté, la stupidité et l'absurdité de ses "défis" paraît géniale.
Elle peut faire réfléchir sur la perte de sens globale de la société.
Rester sur un banc, regarder une télé éteinte, ou encore regarder en boucle le générique plutôt que les séries elles-mêmes.

J'avoue que je suis admiratif.

Mais d'un autre côté, peut-on vraiment l'encourager à faire cela???
Et dire son admiration, n'est-ce pas un encouragement à continuer?

Mais en même temps, il dit bien (dans la vidéo Trouver du travail) qu'il n'a jamais été aussi heureux de sa vie depuis qu'il fait ses vidéos de 10 heures...

Alors regardons aussi le côté business.
Il a créé une boutique en ligne (avec shopify), dont il ne manque jamais de faire la publicité.

Cette boutique vend par exemple des pull avec l'inscription "patron du FC Chômage".
 Le côté provoc' ne peut laisser indifférent un mouton noir tout de même (manquerait plus que ça tient!).

Alors si on enquête un peu, on voit donc qu'il a crée la SAS CEMCEM https://www.societe.com/societe/cemcem-850073172.html 

Mais alors il n'est pas chômeur...
IL EST CHEF D'ENTREPRISE !!!!!! 


Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !