jeudi 23 mai 2019

J'assume

On entend beaucoup de gens très revendicatifs qui disent qu'ils assument d'être ce qu'ils sont.

Pourtant, s'ils sont aussi revendicatifs, c'est au fond parce qu'ils ont un besoin d'être approuvés par les autres. 


Et s'ils clament si fort qu'ils assument d'être ceci ou cela, au fond c'est parce qu'ils attendent d'être approuvés par les autres sur ceci ou cela avant d'être heureux.

Donc en fait, s'ils clament si fort qu'ils assument d'être ceci ou cela, au fond c'est parce qu'ils n'assument pas. 

Ce sont donc simplement de bons moutons conformistes.

Ou plus précisément : ce sont de bons moutons qui sur certains points ne ressemblent pas assez au troupeau, selon leur goût de conformistes expérimentés.

Et donc ils se sentent mal.

Et donc ils voudraient que les autres soient comme eux, ou au moins les approuvent afin de ressentir la sécurité d'un troupeau bien confortable.


Je vais être précis avec un exemple d'actualité :

Bilal Hassani n'est pas un homosexuel qui s'assume, contrairement à la façon dont les médias officiels le présentent, et dont il voudrait bien se présenter lui-même.

petite blague


S'il assumait son orientation sexuelle, quelle qu'elle soit, il ne ferait pas tant de boucan autour du sujet!

Tout cela n'est rien d'autre que le fait que les moutons suiveurs ont un besoin de reconnaissance.

Et c'est ce besoin de reconnaissance qui les pousse à suivre bêtement le troupeau, sans jamais oser s'en écarter.

Lorsqu'ils s'en écartent, c'est involontaire, et ils font tout pour finalement se remettre à le suivre d'une façon ou d'une autre.

Besoin de reconnaissance moutonique.


Mais si j'attends d'être reconnu par un groupe d'individus pour me sentir accompli, je suis un mouton stupide qui fera ce que lui dicte la société (le troupeau) afin d'attraper la carotte (la reconnaissance).


Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire