dimanche 24 février 2019

Le diable est dans les détails



Prêtez-vous attention aux petits détails de la vie dont personne ne parle?

Les petits détails dont personne ne parle jamais mais qui sont pourtant bien compliqués quand on s'y retrouve confronté.

Le plus concret est peut-être certainement celui des démarches administratives et toutes ces paperasses dont tout le monde se plaint en permanence.
Que tout le monde considère comme de simples détails sans importance ni conséquences aucunes.
Sans importance? Vraiment?
Essayez donc de faire une erreur dans votre déclaration d'impôts! 

Exemple.
4 juin 1996.
Vol 501 d'Ariane 5.
FreeImages.com / dimitris petridis

Three, two, one, go : décollage!
36,7 secondes plus tard : explosion!
Juste un petit détail de logique informatique de rien du tout je vous assure.
Mais le diable est dans les détails.

FreeImages.com / Zoran Nikolic



Comment sont présentés les détails

 

 

Les détails sont négligés.
Vous ne voulez pas me croire?
Moi non plus.
Alors pour une fois, je vais vous raconter ma vie.

Comme  une personne avare et paranoïaque, il y a quelques jours, j'ai regardé ma facture Internet. C'est alors que ma glande radine reçu un coup sournois et douloureux : Free me facturait 5€ de plus que prévu! 4,99€ si vous voulez être précis, mais je vous assure que c'est aussi violent que si c'était vraiment 5€.
Immédiatement et comme un rapace qui fond sur sa proie, je me connecte au service abonné de Free - sauf que là je suis plutôt la proie que le rapace...
Et que vois-je dans mon service abonné Free ?
Je vois que j'ai souscrit à l'offre de Mcafee sécurité pour la somme exceptionnelle de ... 4,99€ par mois! WTF ?!
Avec la même avidité que le banquier qui vous a accordé votre prêt, je clique sur résilier. Voilà, c'est fait. Mais comme j'ai encore la radinerie qui me fait mal, j'appelle le service client. Histoire de voir si on pourrait pas me rembourser de cet infâme coup monté.
À l'autre bout du fil, le conseiller client est formel : même si j'ai résilié aujourd'hui, je vais devoir payer le mois entier. Bim : 5€ de plus. 4,99€ pour être précis.
Les 5€ déjà facturés - 4,99€ pour être précis - étaient ceux du mois dernier!
Et pour réclamer il faut remplir un formulaire à imprimer et à envoyer en lettre recommandée par La poste. 
"D'accord. Merci. Au revoir."
Je regarde les tarifs des lettres recommandées.
Ça reviendrait quasiment aussi cher de faire la démarche que la somme en jeu pour être remboursée.
Sans compter que rien n'est moins certain que la volonté de Free pour me rembourser.

Voilà comment Free m'a arnaqué 10€ - oui, 9,98€ pour être précis.
Mais le point positif est là : grâce à Free j'ai tout compris!

J'ai compris que le diable est dans les détails. Mais où est le détail ici ?
Ben il est là : quand j'avais souscris à un abonnement Free, il y avait 1 mois de souscription gratuite à Mcafee sécurité. Sécurité, laissez-moi rire. hihihi. - Pardon! 
Évidemment que je n'ai pas téléchargé cette merde inutile et encombrante!
Par contre j'aurais du aller vérifier l'espace abonné Free.
Parce que là, j'y aurais vu qu'il fallait cliquer ne pas souscrire, sinon la souscription payante était automatique.
Et voilà où était le détail! 

Je suis sûr que vous aussi vous avez plein de détails stupides comme ça dans votre vie à raconter.
Mais vous n'avez pas le courage de le faire.
Vous prenez un pseudo pour le faire - honte à vous! 

Puisque vous n'avez pas le courage de parler de votre vraie vie, je vais le faire à votre place.
Ou plutôt, je préfère parler de vos rêves.


Votre rêve



Votre rêve est de vivre célibataire, au RSA, dans un studio insalubre de 12 mètres carré.
FreeImages.com / Bjorn de Leeuw


Oui je le sais. Ne me demandez pas comment je le sais.
J'ai parfois des dons surnaturels.
Mais rassurez-vous, le gouvernement le sais aussi que vous rêvez de ça.

Tous les jours pour réaliser votre rêve, vous vous dites : "Je vais le faire!"
 "Je vais dire à mon chef d'aller se faire foutre et je vais me casser de sa boite de merde en espérant qu'elle fasse faillite bientôt!
Je vais dire à mon putain de conjoint d'aller niquer plus loin. De toute façon ça fait longtemps que je sais ce qu'il veut cacher. Qu'il retourne chez sa pute de mère !
Je suis prêt à craquer toute mes économies.
Je suis prêt à m'endetter pour payer un avocat qui lui mettra bien profond lors du procès du divorce!  "

Et à la fin de ce rituel matinal, vous finissez votre tasse de café et partez au travail.
Quand vous croisez votre chef, vous baissez la tête.
Quand vous croisez vos collègues, vous baissez la tête.
Quand votre conjoint rentre avec 4 heures de retard, vous dormez déjà. Ou alors vous faites semblant.

Mais pourquoi ne passez-vous pas à l'acte ?
Le détail. Le détail qui change tout.

Il y a forcément un détail qui vous en empêche.
Le regard du chef. Un vieux souvenir avec votre conjoint. L'éducation que vous avez reçue.
L'instinct de troupeau. La peur de l'échec. La peur du rejet. 
Le diable est dans les détails. 


La danse du ventre du Curriculum Vitae



On parlait au début de l'article des détails administratifs.
Prenons-en un beaucoup trop classique dans nos contrées contemporaines.

"Je vais postuler à ce job."

Facile non?
Après tout, postuler c'est facile. Ce qui est compliqué c'est d'être pris non?
Voilà, ici le détail, c'est d'écrire un CV et une lettre de motivation.
Ce qui nous donne l'occasion de quelques réflexions sur ce qu'est un CV.

Soyons honnête deux secondes : qu'est-ce qu'un CV, sinon une danse du ventre pour implorer d'éventuel employeurs : "Pitié, pitié! Embauchez-moi! Regardez tout ce que j'ai fait et tout ce que je sais faire! Pitié!".

Pour couronner le tout, on peut voir certains formateurs, voire certains profs à partir du collège-lycée, enseigner en toute bonne foi comment écrire un bon CV, quelles codifications respecter.
Et certaines personnes, toujours en toute bonne foi, se réjouissent de cet enseignement pratique fort utile.

Mais enfin, ne voient-ils pas qu'il s'agit là, ni plus ni moins, que d'enseigner à l'esclave comment montrer ses muscles lors du marché d'esclaves pour être acheté au meilleur prix?

Certaines personnes sont fières d'avoir un long CV bien écrit.
Les prix Nobel ont en général des CV d'une bonne quinzaine de pages.
Prenez le nom d'une personne toujours en vie ayant reçue un prix Nobel. Allez sur sa page web : en général elle y a laissé son CV.

Si vous êtes fier de votre CV, sachez que lorsque vous l'envoyez à une grande société, celui-ci est d'abord pré-traité par des algorithmes. Si votre CV ne contient pas les mots-clefs attendus, vous recevrez automatiquement un mail vous annonçant que votre CV est excellent mais qu'il ne correspond malheureusement pas au poste à pourvoir. Prenez bien note qu'aucun être humain n'y aura jeté le moindre coup d’œil. 

Les gens s'appliquent à écrire dans la case "Expériences et compétences" les sociétés et ou organismes du gouvernement pour lesquels ils ont travaillé, ainsi que des descriptions mirobolantes des postes occupés.

Ainsi, une personne ayant passé deux ans à vendre péniblement quelques aspirateurs en grognant sur des clients pas toujours sympathiques écrira : "Deux années enrichissantes passées dans le service de vente d'une grande enseigne m'ayant permises de développer un sens du commerce avec une grande variété de clients.".

Le CV prend trop d'importance dans l'esprit de la plupart des gens, beaucoup plus d'importance qu'il n'en a en réalité.

Certainement dans votre vie vous aurez besoin d'en écrire un.
Faites-le bien, mais surtout ayez le bon état d'esprit.
C'est-à-dire : ne soyez pas disposé à faire référence à vos compétences pour implorer un éventuel employeur de vous embaucher, mais utilisez ces compétences afin de vous trouver dans la position de celui ou celle qui prend les décisions.
Il s'agit dans les deux cas du même état de faits (vous avez les mêmes compétences) mais de deux états d'esprit radicalement opposés.

Cela vous semble impossible? C'est normal puisque tout est fait pour vous en dissuader.
C'est ainsi qu'est enseigné l'instinct de troupeau.

Conclusion


Ceci nous conduit à la fin de cet article.
Si vous êtes parvenu jusque là, je retire ce que j'ai dit de vous précédemment : vous êtes une personne courageuse d'avoir lu ça jusqu'au bout.
Du moins vous l'êtes quand vous êtes solitairement installé chez vous.
C'est déjà au-dessus de la moyenne du troupeau, bravo! 

Il y a pourtant une conclusion : 
Si le diable est dans les détails, c'est justement parce qu'il n'y a jamais aucuns détails.
Ne négligez rien.
Le petit détail que vous négligez pourrait devenir le petit gravillon qui met à mal la machine entière.



Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire