dimanche 3 février 2019

Attention Ducon!

Dans cet article, je vais vous raconter une histoire.
Une histoire tellement banale, que plus personne n'y prête attention.

Vous savez, comme des lunettes que vous portez sur le nez, et auxquelles vous êtes tellement habitué que vous ne les voyez tout simplement plus.
Tellement habitué que vous ne vous apercevez même plus que ce que vous voyez, vous le voyez à travers les verres de vos lunettes.

Vous connaissez sûrement plein de gags ou de sketchs dans le thème de l'arroseur arrosé. Oui, n'est-ce pas?

Sauf que dans la réalité, c'est plutôt le contraire qui se passe souvent.
C'est l'arrosé qui devient arroseur à son tour.

C'est l'histoire de la proie qui devient un prédateur.
L'histoire de la victime qui devient bourreau.
De l'arnaqué qui se met à arnaquer.

Voilà, c'est l'histoire de M.Ducon.
M.Ducon

M.Ducon, comme son nom l'indique, c'est pas vraiment une lumière. Je ne voudrais pas me moquer mais enfin, vous savez, il paraît que c'est le genre de personnes qui lavent les carottes avant de les éplucher...

Bon, alors M.Ducon, un jour, pendant le raps du midi où il dégustait un cassoulet aux fruits de mer particulièrement odorant, a reçu un coup de fil.

DRIIING !!


La sonnerie stridente le fit sursauter si haut qu'il failli recracher la pince de langoustine qu'il mâchait rêveusement depuis déjà un bon quart d'heure.

Il décrocha prestement, et, tout aussi élégamment qu'à son habitude, il répondit "Aglo!" tout en continuant d'avaler les haricots qui restaient à lui coller aux dents.

Le coup de fil lui venait de quelqu'un qu'il ne connaissait pas mais qui lui paru tout de suite très sympathique.
La personne au bout du fil l'appelait pour l'informer - tout-à-fait par philanthropie - qu'il se présentait à lui une affaire en or.

Il s'agissait d'investir dans un nouveau type de panneaux solaires révolutionnaires qui produisaient deux fois plus d'électricité lorsque l'action du soleil était conjuguée à celle du vent.
Or il se trouvait que l'exposition de la maison de M.Ducon était parfaite! Quelle chance!
Les panneaux solaires installés rendraient M.Ducon indépendant d'EDF! Électricité gratuite à vie!

M.Ducon ne se le fit pas dire deux fois et sauta sur l'occasion.
M.Ducon ne se le fit pas dire deux fois et sauta sur l'occasion.


Il faut dire que M.Ducon avait des convictions écologiques, comme l'avait très bien remarqué son nouvel ami.

Pour la modique somme de 8000€, soit à peu près toutes les économies de M.Ducon, la maison fut équipée de ces extraordinaires panneaux solaires en moins de 4 jours.

Et alors, à la fin du 4ème jour, M.Ducon débrancha sa connexion à EDF et alla se coucher pour vivre librement de son électricité personnelle.

M.Ducon passa une excellente nuit. Le frigo, qui faisait habituellement un bruit de moteur enroué ne le dérangea pas cette nuit-là.

Le lendemain, à 6h du matin, M.Ducon se leva.
À cette époque de l'année, il faisait encore nuit à cette heure-ci. M.Ducon appuya sur l'interrupteur. 
Rien. Pas de lumière!
Comment? Les panneaux ne marchent pas?

Il appela alors la société qui les lui avait installés.

"Rien de grave, c'est juste que comme ils viennent d'être installés, il faut ... clic ..."

Puis plus rien. Silence.


Plus de batterie!
Et pas d'électricité pour le recharger!
M.Ducon regarde son portable : éteint!
Plus de batterie! Merde!
Et pas d'électricité pour le recharger!

M.Ducon va donc demander de l'aide à sa voisine Mme Laradine.
Mme Laradine dans tout son charme


Il peut reprendre sa conversation. La société lui explique qu'il faut attendre 17 jours pour la première utilisation avant que les batteries soient pleines et que le courant puisse alors venir dans la maison.

M.Ducon demande pourquoi on ne lui avait pas dit plus tôt.
Si, si, on lui assure qu'on lui avait dit.

Bon, en tout cas, M.Ducon comprend maintenant d'où vient le problème. Rien de grave : ce n'est qu'une question de jours.
Il appelle donc EDF, toujours avec le téléphone de Mme Laradine, afin qu'on lui rétablisse temporairement le courant.
C'est fait.

En partant, Mme Laradine lui facture poliment 10€ les quelques minutes de communication qu'elle lui a généreusement offerte.

Bon, vous voyez où je veux en venir.
17 jours plus tard, M.Ducon n'a toujours pas l'électricité des panneaux.
Il appelle encore une fois la société qui les a installés.
Cette fois le ton change. La durée de rétractation légale est passée, on lui dit aimablement d'aller se faire voir.
M.Ducon n'est pas si con que cela.
Il comprend.
M.Ducon comprend qu'il s'est fait arnaquer.
Il comprend qu'il s'est fait arnaquer!

Pauvre M.Ducon!, allez-vous me dire.
De part sa naïveté il a été victime de la cupidité d'un sale escroc.
Certes certes.

Et vous pensez sûrement que la morale de cet article est de faire attention aux arnaques et de lutter ensemble contre les escrocs.
Certes, certes.

Mais revenons-en à M.Ducon.

Parce que M.Ducon n'a pas baissé les bras. Il ne s'est pas laissé aller au désespoir. Il ne s'est pas arrêté à cet échec.
Ça non.
M.Ducon a compris qu'il fallait agir.


Parce que M.Ducon, il est pas si con.
Il a compris que c'est facile et rentable d'arnaquer.
Il a compris qu'il fallait agir.



Alors M.Ducon, il a créé une association.

L'association Attention Ducon!. Il est allé consulter des associations de consommateurs bien connues et a expliqué son cas. On lui a effectivement confirmé qu'il n'y avait plus rien à faire dans son cas à cause des clauses microscopiques écrites en cyrillique sur les documents qu'il avait signés avant la pose des panneaux solaires.
Mais on a trouvé que son idée de créer une association pour l'entraide des pig... - heu des personnes dans son cas était vraiment intéressantes.

Ce qu'il a fait M.Ducon, c'est que pendant un mois, il s'est rendu tous les jours à cette association de consommateurs bien connue afin de rencontrer d'autres pig... - heu personnes dans son cas.

Au bout d'un mois, il en a trouvé 5.
Il en a convaincu 3 de le suivre dans son association Attention Ducon!.

M.Ducon, en vertu de son nom, de son curriculum et de l'expression un peu niaise de son visage, fut unanimement désigné président de l'association Attention Ducon!.

Logo officiel de l'association de M.Ducon. Tout droit réservé.



Ensemble, M.Ducon et ses associés développèrent un site Internet "Attention Ducon!" où les victimes d'escroqueries en tout genre pouvaient venir témoigner afin d'informer en permanence la communauté des arnaques alors en vogue.

"Attention Ducon!" eut beaucoup de succès.
Peut-être en raison de la nature humaine qui nous pousse à croire en un avenir meilleur.

M.Ducon eut lui aussi beaucoup de succès.
Certains médias l'invitèrent. Il était devenu le philanthrope de l'année.
En plus, sa bouille stupide -pardon! - le rendait sympathique à tout le monde.

Il accepta avec empressement toutes les invitations.
Il avait bien compris qu'il s'agissait là d'une publicité inestimable. Et bien souvent, il était payé pour cela car ces émissions faisaient de bonnes audiences grâce à lui.

Petit à petit, Attention Ducon! était devenu une place forte.
Il y avait des habitués qui s'y retrouvaient et s'y sentaient en confiance. Il y en a même qui, après avoir parlé des escroqueries dans lesquelles ils étaient tombés, sentaient alors s'en aller la culpabilité de la victime, et retournaient se faire arnaquer ailleurs l'esprit tranquille.

Attention Ducon! mi en place un service d'indemnisation des victimes. Chaque participant mettait une pièce à la cagnotte qui finissait par atteindre parfois des tailles plus que respectables.
Une fois par mois, les utilisateurs élisaient l'arnaque du mois et sa victime touchait une indemnisation.
Tantôt l'arnaque du mois était choisie par pitié pour la victime et afin de la dédommager, tantôt au contraire il s'agissait presque d'une reconnaissance de l’ingéniosité quasi sans limite dont faisaient preuve les arnaqueurs - toujours anonyme, diffamation oblige.
Évidemment il n'était pas possible de voter pour soi-même. Et de plus, il fallait payer une certaine somme pour être dans la liste des candidats à l'arnaque du mois.

Avec ce nouveau concept, Attention Ducon! ne pouvait plus rester une simple association.
M.Ducon et ses associés ne furent jamais vraiment clairs là dessus. Certaines voix laissaient entendre qu'ils avaient créé une société en Suisse. Mais M.Ducon et ses associés ne prenaient volontairement pas part à ces discussions, prétextant que l'association, elle, était bien en France.

Je peux vous dire, moi ce qu'il en était réellement.
M.Ducon avait réussi à passer de l'arnaqué à l'arnaqueur. Il avait remarqué que les victimes d'escroquerie comme il l'avait été lui-même, une fois en contact avec d'autres victimes se mettaient aisément en confiance et étaient alors d'autant plus facile à arnaquer une seconde fois.


L'argent de la cagnotte d'indemnisation était en partie détourné par M.Ducon et ses associés. Ils procédaient de la façon suivante. Le montant affiché sur le site Attention Ducon! était toujours inférieur au vrai montant collecté. La différence entre les deux montants partait dans la poche de M.Ducon.

Cela lui était facile car la société créée en plus de l'association afin de gérer les fonds était localisée dans un pays pas très regardant sur le blanchiment d'argent.

L'histoire ne dit pas quel était ce pays, mais peut-être peut-on supposer que ce n'était pas la France!

Voilà comment l'ingénu M.Ducon était devenu un professionnel de l'escroquerie.
M.Ducon était devenu un professionnel de l'escroquerie.


On dit que des M.Ducon, il n'y en a pas seulement dans le domaine de l'arnaque financière.
On dit qu'il y en a beaucoup dans beaucoup de domaines, des M.Ducon qui passent de l'arnaqué à l'arnaqueur, de l'exploité à l'exploiteur, du volé au voleur, du trahi au traître...

Et l'histoire n'est pas encore terminée, car M.Ducon court toujours.

Alors, vous qui lisez cela,

Attention à M.Ducon !!

Il va sans dire que l'histoire de M.Ducon est parfaitement fictive, qu'il s'agit en partie d'humour, et que toute ressemblance entre M.Ducon et quelque personne que ce soit dans la vie réelle serait entièrement fortuite!



Vous aussi entrez dans la communauté Black Sheep de ceux qui ne veulent pas suivre bêtement le troupeau abonnez-vous !
 
Vous aussi montrez que vous ne suivez pas bêtement le troupeau partagez l'article sur les réseaux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire